Calcul du PPF selon les méthodologies régionales validées par le COMIFER

Justification du déplafonnement du PPF

Amélioration du taux de protéines

Amélioration de votre marge/ha

Modulation de la dose en fonction des besoins à la parcelle

Pilotage des besoins azotés

EN INTERVENANT AU COURS DU CYCLE DE LA PLANTE

Odoo - Echantillon n°1 pour trois colonnes

Épi 1cm, début montaison


AUGMENTER LE POTENTIEL DE RENDEMENT EN LIMITANT LE RISQUE DE VERSE

La modulation intra-parcellaire au stade épi 1cm permet d’homogénéiser la parcelle et d’augmenter le potentiel de rendement

Odoo - Echantillon n°1 pour trois colonnes

Avant modulation

Nous apportons plus d'azote dans les zones où la végétation est la moins développée

Odoo- Echantillon n° 3 pour trois colonnes

après modulation

La modulation intra-parcellaire au stade épi 1cm permet d'homogénéiser la parcelle et d'augmenter le potentiel de rendement

Odoo- Echantillon n° 3 pour trois colonnes

FIN MONTAISON

PILOTAGE DE LA QUANTITÉ D’AZOTE À APPORTER ET MODULATION INTRA-PARCELLAIRE POUR OPTIMISER LE TAUX DE PROTÉINES

Calcul de la dose du dernier apport pour atteindre le rendement et de maintenir un niveau de qualité souhaité. Exemple :

SANS OAD

  • Objectif de rendement (moyenne des 5 dernières années sans les extrêmes)
  • 80 qx
  • Plan prévisionnel de fumure
  • 180 u

AVEC OAD  

  • Potentiel de rendement mesuré
  • 90 qx
  • et état de nutrition de la plante
     nouvelle dose totale à atteindre
  • 215 u
Odoo- Echantillon n° 3 pour trois colonnes


Nous apportons plus d'azote dans les zones où le potentiel de rendement est plus élevé

Le pilotage et la modulation intra-parcellaire au stade fin montaison permettent de justifier le déplafonnement du PPF, d'atteindre le rendement et de maintenir un niveau de qualité souhaité