Les pesées manuelles pour évaluer la biomasse sont peu précises et compliquées. Le survol en entrée et sortie hiver permet de calculer très précisément les valeurs de biomasse (1). À partir de ces données, nous sommes en mesure d'élaborer une stratégie azotée adaptée grâce à la Réglette azote colza® de Terres Inovia (2) combinée à nos modèles de modulation intra-parcellaire (3).

1   
INFORMATIONS PRÉCISES
SUR L'ÉVOLUTION DE LA BIOMASSE

 

2

PRÉCONISATION DE LA
DOSE MOYENNE D'AZOTE

 

3

Modulation
intra-parcellaire

 

Conseil de fractionnement de vos apports

 Si aucun apport n'a déjà été effectué

 Si la dose est inférieure à 100u, faire 1 apport de la dose conseillée au stade C2/D1 (entre début mars et mi-mars)

 Si la dose est supérieure à 100u, fractionner la dose conseillée en 2 apports, la première moitié au stade C2/D1 (mi-mars) puis la seconde moitié au stade D2 (fin mars/début avril)

 Si un apport a déjà été effectué

 Si la dose est inférieure à 100u, faire 1 apport de la dose restante au stade C2/D1 (entre début mars et mi-mars) 

 Si la dose est supérieure à 100u, la première moitié au stade C2/D1 (mi-mars) puis la seconde moitié au stade D2 (fin mars/début avril)

Rappels

 Pensez à surveiller l’apparition des charançons du bourgeon terminal à partir du stade C2

 Il peut être utile, selon le stade de votre colza, d’appliquer un régulateur aux stades C2/D2

​ À partir du stade D2, pensez à surveiller l’apparition des méligèthes

 Prenez en compte le risque sclérotinia au stade G1 de votre colza.

Odoo CMS - une grande photo